Quelle alimentation faut-il pour un chien actif ?

Quelle alimentation faut-il pour un chien actif ?

Quelle alimentation faut-il pour un chien actif ?

Avoir un chien à la maison constitue une alternative très avantageuse. Cependant, le plus dur n’est pas son acquisition, mais plutôt sa prise en charge. Cette mission devient encore plus compliquée lorsque votre animal est trop actif. Dans de telles circonstances, vous n’avez pas forcément besoin de contacter un vétérinaire. Vous pouvez aussi lui proposer des nourritures adéquates pour son mode de vie. Quelle alimentation pouvez-vous alors adopter pour un chiot qui se dépense plus ? Décryptage !

Opter pour des aliments industriels

Pour alimenter votre chien actif, il est possible de lui acheter des aliments industriels. Ils sont disponibles en plusieurs formes telles que la croquette chien, le sachet fraîcheur, les boîtes, etc. Cette option vous convient si vous n’avez pas souvent le temps pour vous occuper de l’alimentation de votre animal de compagnie.

Pour assurer l’alimentation de votre chien actif, vous pouvez ainsi lui procurer une croquette premium. Il s’agit d’aliments hauts de gamme, fabriqués par des professionnels du domaine. Leur composition procurera à votre compagnon une énergie optimale et une ténacité impressionnante.

Les produits industriels présentent en effet une forte teneur en vitamines et minéraux. Ces apports deviennent encore plus importants si vous optez pour un aliment pour chien premium. Bien évidemment, il est plus cher sur le marché, mais il offre une meilleure digestibilité pour votre animal. Il est aussi constitué de matières premières d’excellentes qualités destinées à soutenir les articulations de votre fidèle compagnon. 

Faire attention aux aliments industriels bas de gamme

Il est recommandé d’éviter les aliments pour chiens bas de gamme. Tout d’abord, ils ne présentent aucune sûreté en ce qui concerne le bien-être de votre compagnon. Ensuite, lorsque vous nourrissez votre chien avec ces produits, vous freinez ainsi leur développement. Conséquence, il risque de présenter des problèmes de santé.

Toutefois, avant d’opter pour une quelconque alimentation chien, essayez d’abord de déterminer précisément les besoins énergétiques de votre animal. Cela vous permettra de savoir quelle quantité de nourriture vous devez lui apporter.

Si vous ne vous sentez pas capable de le faire, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire. Étant un professionnel du domaine, il saura avec précision les indicateurs à prendre en compte pour obtenir des résultats précis. 

Privilégier une alimentation riche en énergie

Un chiot actif est un animal qui dépense plus d’énergie que ses semblables. Il est alors évident que vous lui proposiez une nourriture pour chien qui lui apporte les substances nécessaires. Pour une alimentation équilibrée, donnez-lui des aliments avec une teneur importante en matière grasse.

La graisse représente en quelque sorte le carburant de tout animal qui dépense assez d’énergie. Lorsque votre chien consomme des aliments gras, il pourra ainsi les transformer en énergie lors de ses efforts.

Toutefois, veillez à ce que les produits que vous lui proposez soient faciles à digérer. Pour ce faire, vous pouvez composer vous-même sa nourriture en y ajoutant des ingrédients digestes. Cette prise de précaution vous conviendra si vous avez un peu de temps à consacrer à votre animal de compagnie. De plus, toutes les industries ne proposent pas toujours des aliments de qualité.

Quelques sources d’apport d’énergie pour chien

Il existe plusieurs produits qui constituent une véritable source d’énergie pour les chiens. Vous trouverez ainsi la patate douce, un aliment qui joue un rôle essentiel lors de la régulation du taux de sucre dans le sang. De plus, il est le produit idéal pour contrôler le poids de votre chiot grâce à son effet rassasiant.

La pomme de terre procure aussi une quantité importante d’énergie à un chien. Elle renforce en effet l’immunité de celui-ci à partir du bêtacarotène qu’elle contient. Le riz constitue aussi une excellente source d’énergie pour les canidés. En dehors des fibres qu’il contient, il renferme également de nombreux minéraux et vitamines indispensables pour le métabolisme de l’animal. Les petits-pois leur apportent aussi des protéines, des vitamines, des fibres et bien d’autres nutriments.

Alimenter fréquemment son chien avec des acides aminés

Un chien qui se dépense fréquemment a aussi besoin d’une alimentation riche en acides aminés essentiels. Un apport de ces nutriments est indispensable au processus vital de votre chiot. En réalité, ce sont eux qui se chargent de l’ensemble des réactions chimiques de son organisme. Ils sont ainsi responsables de la formation des anticorps dans le corps du chien. La sécrétion des hormones ainsi que la conception des fibres musculaires dépendent aussi de leur présence.

Un chien qui se nourrit fréquemment en acide aminé essentiel bénéficie également d’un soutien musculaire optimal. Sa présence permet en effet la formation des os, des tendons, des organes ou de tout autre organe indispensable pour le bien-être d’un chien actif. Cependant, si vous voulez prioriser ce type d’alimentation, optez pour des acides aminés spécifiques. Il s’agit entre autres de

  • L’arginine ;
  • L’isoleucine ;
  • La leucine ;
  • La lysine, etc.

Parfois, la méthionine et la phénylalanine jouent aussi un rôle indispensable dans le bon fonctionnement de l’organisme des chiens actifs.

Quel aliment prioriser pour apporter des acides aminés à son chien ?

Les acides aminés essentiels ne se trouvent pas dans tous les aliments. Généralement, vous les localiserez dans les viandes et les protéines d’origines telles que l’œuf. Ils sont aussi présents dans les céréales, les sources de protéines végétales et les légumineuses. Néanmoins, vous ne pouvez utiliser une seule de ces sources pour composer une nourriture pour chien. Si vous souhaitez apporter la totalité de ces nutriments, vous devez donc les combiner.

Par ailleurs, évitez de donner à votre chiot le blé, le soja ainsi que les farines de protéines animales. Ils ne contiennent pas en effet tous les niveaux suffisants d’acides aminés. La seule exception que vous pouvez tolérer dans ce cas, c’est quand ils bénéficient d’un traitement spécial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.